"The Passenger": l'artiste prend en charge tous les frais de démontage

13/01/15 à 22:18 - Mise à jour à 22:18

Source: Belga

La structure en bois d'Arne Quinze à Mons a été démontée dimanche, un bon mois à peine après son inauguration. Les frais du démontage ordonnés par la Ville pour de raisons de sécurité ont été pris en charge par l'artiste.

"The Passenger":  l'artiste prend  en charge tous les frais de démontage

The Passenger à Mons lors de son écroulement. © BELGA

La structure de 44.000 planches en bois et 70.000 vis installée par l'artiste Arne Quinze rue de Nimy à Mons a été évacuée dimanche et lundi et la circulation automobile, interrompue depuis le premier affaissement du 24 décembre dernier, a été rétablie. L'artiste, très affecté samedi dernier par l'obligation de démontage pour raisons de sécurité, a pris tous les frais du chantier de déconstruction et d'évacuation des matières à sa charge, a confirmé la porte-parole de la Fondation Mons 2015. Tout autant qu'il avait pris en charge les diverses réparations intervenues sur son oeuvre depuis le 24 décembre. Le budget de "The Passenger" a été estimé à 400.000 euros. Des voix dans le monde de l'opposition politique montoise, notamment au MR et dans l'opposition du CdH, ont demandé le remboursement du budget par l'artiste. "Le dossier est pour l'heure sur la table du conseil d'administration de la Fondation. Toute notre attention est pour l'heure orientée sur la fête d'ouverture du 24 janvier prochain", a indiqué Charline Cauchies, porte-parole de la Fondation Mons 2015. Le bois de "The Passenger" sera recyclé en panneaux compressés pour le construction.

En savoir plus sur:

Nos partenaires