Test-Achats a décidé d'attaquer Volkswagen en justice

22/04/16 à 06:34 - Mise à jour à 06:33

Source: Belga

Test-Achats compte attaquer en justice Volkswagen dans l'affaire des moteurs diesels truqués pour atteindre les normes européennes d'émissions polluantes, annonce vendredi L'Echo.

Test-Achats a décidé d'attaquer Volkswagen en justice

© BELGA

"On se moque des consommateurs européens", a déclaré à L'Echo la porte-parole de Test-Achats Julie Frère affirmant que l'association "ne reviendra pas sur la décision d'attaquer". Mme Frère ne se prononce pas encore sur le type d'action qui sera introduite pour "obtenir quelque chose de concret" pour les consommateurs trompés.

La décision de l'association de consommateurs a été précipitée par le fait que les dédommagements se précisent pour les propriétaires américains ce qui ne sera vraisemblablement pas le cas pour les Européens.

16,4 milliards d'euros pour faire face au scandale

L'entreprise automobile allemande Volkswagen a mis de côté 16,4 milliards d'euros pour couvrir les coûts du scandale des moteurs diesels manipulés pour tromper les normes antipollution, a affirmé une source à l'agence de presse allemande DPA jeudi. Cette réserve de liquidités est supérieure de près de 10 milliards d'euros par rapport aux premières estimations du constructeur dans la foulée de l'affaire des moteurs truqués.

Jeudi, un juge californien a affirmé qu'un "accord de principe" avait été trouvé pour éviter un procès aux Etats-Unis où l'affaire a éclaté avec les révélations de l'agence fédérale de l'environnement (EPA) en septembre dernier.

Volkswagen, la première société automobile européenne, se dirige vers la plus grosse perte de son histoire. En 1993, VW avait enregistré une perte nette de 1,94 milliard de marks allemands, soit un milliard d'euros. Les pertes précédentes accusées dans les années 70 et 80 étaient moins conséquentes.

La société a gagné 11 milliards d'euros en 2014, et les détails de ses résultats en 2015 n'ont pas encore été formellement présentés. VW a toutefois affirmé que ses revenus nets après taxes et intérêts l'année passée devraient s'aligner sur ceux de 2014, hors les coûts du scandale.

Il est attendu que les chiffres officiels pour 2015 tombent dans la matinée de vendredi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires