Terrorisme: vigilance accrue en Belgique face aux menaces d'Al-Qaïda

05/08/13 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Le Vif

Une série de mesures préventives "classiques" de "vigilance accrue" ont été prises en Belgique, comme dans d'autres pays européens, en raison de menaces d'attentats d'Al-Qaïda, a confirmé lundi la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet. Mais aucune ambassade de Belgique à l'étranger n'a été fermée, contrairement à la décision prise par d'autres pays, a souligné le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères.

Terrorisme: vigilance accrue en Belgique face aux menaces d'Al-Qaïda

© Reuters

Selon Mme Milquet, différentes mesures préventives classiques de vigilance accrue ont été prises en Belgique - comme d'autres pays européens - en raison du "contexte international relatif à d'éventuelles menaces récentes au sujet des intérêts occidentaux".

Il s'agit notamment d'augmenter les dispositifs de contrôle et de présence policière dans certains lieux stratégiques sur la base d'un niveau de menace 3 décidé, pour ces lieux, par l'Ocam (Organe de coordination et d'analyse de la menace), comme ce fut le cas à d'autres occasions, selon d'autres modalités, ces derniers mois, a précisé l'entourage de la ministre à l'agence BELGA.

A part pour ces lieux, le niveau 2 - sur une échelle de quatre - reste de mise dans tout le pays, a-t-on ajouté de même source.

Les mesures prises et décidées notamment avec la police fédérale ont été communiquées aux différents services concernés depuis samedi par le Centre de crise du SPF Intérieur, qui assure la coordination en la matière.

Ces mesures sont liées à des informations qui ne visent pas spécifiquement ou exclusivement la Belgique mais relèvent d'un contexte européen et international global, assure-t-on à l'Intérieur.

Il s'agit pour la Belgique de la poursuite d'une politique de prévention très rigoureuse décidée sous cette législature. Les contacts sont également bien évidemment établis avec les services étrangers et la coordination se déroule de manière efficace, a ajouté l'entourage de Mme Milquet.

Le SPF Affaires étrangères a pour sa part précisé qu'aucune ambassade à l'étranger n'avait été fermée.

Le département ne dispose d'aucun élément concret permettant de savoir que la Belgique serait visée par une menace particulière, a affirmé le porte-parole du SFP Affaires étrangères, Hendrik Van de Velde, interrogé par BELGA, assurant que la situation faisait l'objet d'un réexamen permanent.

Les Etats-Unis ont fermé 19 de leurs ambassades et consulats au Moyen-Orient et en Afrique jusqu'au 10 août sur la foi de menaces jugées crédibles. La France, la Grande-Bretagne l'Allemagne et les Pays-Bas ont quant à eux momentanément fermé leurs ambassades à Sanaa, capitale du Yémen. La Belgique ne dispose pas d'ambassade à Sanaa.

La Norvège a fermé deux de ses ambassades au public - en Arabie saoudite et en Jordanie - en raison de menaces d'attentats d'Al-Qaïda.

Interpol a lancé samedi une alerte globale de sécurité invitant tous les pays membres de l'organisation de coopération policière à la plus grande vigilance face à la menace d'Al-Qaïda.

Il existe au moins une menace concrète: dans un enregistrement audio posté sur des forums jihadistes, le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a accusé les Etats-Unis d'avoir "comploté" avec l'armée égyptienne et la minorité chrétienne copte pour faire destituer le président islamiste égyptien Mohamed Morsi début juillet.

Selon Interpol, le mois d'août est une date anniversaire liée à plusieurs "violentes attaques terroristes" en Inde, en Russie et en Indonésie, mais aussi au Kenya et en Tanzanie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires