Terrorisme: Obama appelle à ne pas céder aux réponses simplistes

10/09/16 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Belga

(Belga) Le président américain a appelé samedi, à la veille du 15e anniversaire des attentats du 11-Septembre, à ne pas céder aux réponses simplistes face au terrorisme, dans une allusion à Donald Trump qui espère lui succéder.

Terrorisme: Obama appelle à ne pas céder aux réponses simplistes

Terrorisme: Obama appelle à ne pas céder aux réponses simplistes © BELGA

"La façon dont nous réagissons face au terrorisme a de l'importance", souligne le président dans son allocution hebdomadaire à la radio. "Nous ne pouvons réagir d'une manière qui éroderait le tissu même de notre société", ajoute-t-il, à deux mois de l'élection présidentielle qui opposera le magnat de l'immobilier à la démocrate Hillary Clinton. "Car c'est notre diversité, notre façon d'accueillir tous les talents, de traiter tout le monde de la même manière quelle que soit sa race, son sexe, ou sa religion, qui contribue à faire de notre pays un grand pays", ajoute-t-il. "Et si nous restons fidèles à ces valeurs, nous honorerons la mémoire de ceux que nous avons perdu et nous garderons notre pays libre et fort". Le président américain a à plusieurs reprises dénoncé la rhétorique dangereuse du candidat républicain à la Maison Blanche vis-à-vis des musulmans. Dans la foulée de la fusillade de San Bernardino (Californie) en décembre dernier, le milliardaire a en particulier proposé d'interdire temporairement l'entrée sur territoire américain de tous les musulmans. Evoquant l'un des jours "les plus sombres" de l'histoire des Etats-Unis, M. Obama revient par ailleurs, dans son allocution, sur le 11 septembre 2001, soulignant que beaucoup de choses ont changé au cours des 15 années écoulées. "Nous avons tué Oussama Ben Laden. Nous avons renforcé la sécurité du territoire américain. Nous avons évité des attaques. Nous avons sauvé des vies", énumère-t-il. Mais dans le même temps, ajoute-t-il, évoquant les attentats de Boston, San Bernardino ou Orlando, la "menace terroriste a évolué". (Belga)

Nos partenaires