Tentative de coup d'Etat en Turquie - Un des meneurs présumés des mutins dément tout rôle dans le putsch en Turquie

18/07/16 à 20:58 - Mise à jour à 20:58

Source: Belga

(Belga) L'un des plus hauts gradés mis en détention pour son implication présumée dans le putsch raté en Turquie a nié être lié à cette tentative de soulèvement, lors de sa présentation lundi devant un tribunal.

Tentative de coup d'Etat en Turquie - Un des meneurs présumés des mutins dément tout rôle dans le putsch en Turquie

Tentative de coup d'Etat en Turquie - Un des meneurs présumés des mutins dément tout rôle dans le putsch en Turquie © BELGA

Apparaissant épuisé et hagard, un bandage sur une oreille, dans les photos publiées par les médias, le général Akin Oztürk, l'ancien chef de l'armée de l'air, a été présenté devant le tribunal pénal d'Ankara, a annoncé l'agence gouvernementale Anadolu. Le tribunal a décidé dans la soirée de placer en détention provisoire le général et 25 autres généraux et amiraux qui comparaissaient avec lui. Ils ont été accusés d'avoir tenté de renverser l'ordre constitutionnel et de tentative d'assasinat contre le président Recep Tayyip Erdogan. Face aux procureurs, le général Oztürk a nié être l'un des meneurs du putsch, dont les identités n'ont toujours pas été communiquées. "Je ne fais pas partie de ceux qui ont planifié et mené le coup d'état militaire. J'ignore qui l'a planifié et dirigé", a-t-il dit. "En me basant sur mon expérience, je pense que c'est la structure parallèle (le réseau du prédicateur Fetulhah Gülen, nldr) qui a mis en oeuvre cette tentative de coup d'Etat militaire", a-t-il toutefois ajouté, cité par Anadolu. Le président Erdogan avait dès samedi imputé le coup d'état manqué à M. Gülen, son ex-allié devenu ennemi juré, et qui réside aux Etats-Unis. "Je ne sais pas qui au sein des forces armées turques l'a organisé et exécuté. Je n'ai aucune information à ce sujet. Moi, j'ai beaucoup lutté contre cette organisation" güléniste, a-t-il poursuivi. Des médias turcs, dont Anadolu, avaient indiqué plus tôt que le général avait avoué avoir fait partie des conjurés. Ils ont ensuite remplacé cette "information" par le démenti du haut gradé. Anadolu a publié des photos d'Oztürk et d'autres suspects debout sur les marches du tribunal, regardant le photographe, les mains liées derrière le dos. (Belga)

Nos partenaires