Tentative de coup d'Etat en Turquie - Des milliers de Turcs toujours dans les rues après la tentative de putsch

18/07/16 à 04:00 - Mise à jour à 04:00

Source: Belga

(Belga) Plusieurs milliers de Turcs sont à nouveau descendus dans les rues dans la nuit de dimanche à lundi afin de protester contre la tentative de coup d'Etat militaire qui a fait vaciller le pouvoir du président Recep Tayyip Erdogan, ont constaté des photographes de l'AFP.

Tentative de coup d'Etat en Turquie - Des milliers de Turcs toujours dans les rues après la tentative de putsch

Tentative de coup d'Etat en Turquie - Des milliers de Turcs toujours dans les rues après la tentative de putsch © BELGA

Sur la place Taksim, à Istanbul, ou sur la place Kizilay, à Ankara, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants se sont rassemblés, agitant des drapeaux turcs et brandissant des portraits de M. Erdogan. Le Premier ministre turc Binali Yildirim, qui a fait une apparition surprise sur la place Kizilay dans la nuit, a exhorté ses concitoyens à rester mobilisés. "Le jour, allons travailler. Le soir, après le travail, poursuivons notre veille sur les places publiques", a-t-il lancé, cité par l'agence de presse proche du gouvernement Anadolu. "Ceux qui attaquent leur propre peuple avec des chars ne peuvent pas être des soldats turcs. Ces gens-là sont des monstres, des terroristes qui ont revêtu l'uniforme militaire et ils en paieront le prix le plus lourd", a poursuivi M. Yildirim, au sujet des putschistes. Au moins 290 personnes ont été tuées pendant la tentative de coup d'Etat d'un groupe de membres des forces armées dans la nuit de vendredi à samedi, selon un bilan officiel communiqué dimanche. Les autorités turques, qui l'attribuent à des militaires proches du prédicateur Fetullah Gülen, ex-allié de M. Erdogan dont il est devenu la bête noire, ont multiplié les coups de filet dans les rangs de l'armée et de la justice. Le ministre de la Justice Bekir Bozdag a révélé dimanche que 6.000 personnes étaient en garde à vue. Par ailleurs, quelque 800 membres des forces spéciales de la police étaient en cours de déploiement dans la nuit à Istanbul afin de sécuriser les points sensibles de cette mégalopole, a rapporté tôt lundi Anadolu. (Belga)

Nos partenaires