Tentative de coup d'Etat en Turquie - Au moins 45.000 personnes ont été relevées de leur fonction depuis vendredi

20/07/16 à 04:07 - Mise à jour à 04:07

Source: Belga

(Belga) Au moins 45.000 personnes ont été licenciées ou suspendues de leur fonction par le gouvernement turc depuis la tentative de coup d'Etat qui a surpris la république vendredi, selon le bilan dressé par la BBC.

Tentative de coup d'Etat en Turquie - Au moins 45.000 personnes ont été relevées de leur fonction depuis vendredi

Tentative de coup d'Etat en Turquie - Au moins 45.000 personnes ont été relevées de leur fonction depuis vendredi © BELGA

La purge des éléments perçus comme moins loyaux au Président Recep Tayip Erdogan (AKP) s'est étendue aux enseignants, aux doyens d'université et aux médias. Le gouvernement turc estime qu'ils sont sous la coupe du prédicateur Fethullah Gülen, basé aux USA et accusé d'être derrière le putsch. Les médias turcs ont annoncé que 15.200 enseignants avaient été licenciés et 1.577 doyens d'université poussés à démissionner. En outre, 8.777 fonctionnaires du ministère de l'Intérieur ont été remerciés de même que 1.500 au ministère des Finances, et 257 autres au sein des cabinets attachés au Premier ministre. Enfin, les licences octroyées à 24 chaînes de radio et de télévision ont été retirées. Ces annonces sont venues s'ajouter à l'arrestation de plus de 6.000 militaires et le licenciement de 9.000 policiers, et à la suspension de 3.000 juges ordonnée dès le lendemain du putsch. Cette mise à l'écart de milliers de fonctionnaires a été décriée par les observateurs internationaux. Respecter les droits fondamentaux comme la liberté d'expression et la tenue de procès en bonne et due forme est crucial pour préserver la démocratie en Turquie, a prévenu l'ONU lundi. Les évènements de la nuit de vendredi ont fait 232 morts et 1.541 blessés. (Belga)

Nos partenaires