Tentative de coup d'Etat en Turquie - Arrestation de fonctionnaires de l'une des plus anciennes universités

01/10/16 à 11:57 - Mise à jour à 12:00

Source: Belga

(Belga) Quinze fonctionnaires de la prestigieuse et historique université d'Izmir, dans l'ouest de la Turquie, ont été arrêtés, dans le cadre de l'enquête sur la tentative de putsch du 15 juillet, a rapporté samedi l'agence de presse progouvernementale Anadolu.

Au total, 23 personnes travaillant à l'université d'Ege - la quatrième plus grande université turque basée à Izmir - étaient sous le coup d'un mandat d'arrêt, 15 ont été arrêtées et huit autres étaient encore recherchées samedi matin, a précisé l'agence de presse. Certaines des personnes arrêtées sont des professeurs d'université. La justice leur reproche d'avoir des liens avec l'ex-prédicateur Fethullah Gülen, accusé par les autorités turques d'avoir fomenté le putsch avorté du 15 juillet au cours duquel plus de 270 personnes ont été tuées et des milliers d'autres blessées. Fethullah Gülen, ennemi numéro un du président turc Recep Tayyip Erdogan, installé depuis 1999 aux Etats-Unis et dont Ankara réclame avec insistance l'extradition, dément toute implication dans la tentative de renversement du pouvoir. Certains de ces 23 fonctionnaires sont également accusés d'avoir utilisé la messagerie cryptée Bylock, qui était, selon les autorités turques, l'outil de communication des putschistes. Au lendemain de la tentative de coup d'Etat, la Turquie a lancé une vaste purge pour éliminer l'influence des membres de la confrérie de Gülen. Tous les secteurs, dont l'armée, l'enseignement, la police, la justice, le monde des affaires ou le sport ont été touchés. (Belga)

Nos partenaires