Tensions avec la Corée du Nord - Washington veut la suspension des essais nucléaires avant de discuter

07/01/18 à 18:32 - Mise à jour à 18:35

Source: Belga

(Belga) L'arrêt des essais nucléaires nord-coréens est la première condition préalable avant que les Etats-Unis acceptent de discuter avec le régime de Pyongyang, a affirmé dimanche l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley.

Les Nord-Coréens "doivent arrêter leurs essais. Ils doivent être d'accord pour parler de l'interdiction de leurs armes nucléaires", avant toute discussion, a-t-elle expliqué lors d'une interview sur ABC News, soulignant que l'arrêt des essais nucléaires devrait durer "une période suffisamment longue" avant que les négociations puissent passer à "la phase suivante". "Cela ne va pas se faire du jour au lendemain", a souligné Mme Haley. Donald Trump a indiqué que "nous pourrions parler à un moment avec la Corée du Nord, mais beaucoup de choses doivent se passer avant", a-t-elle ajouté. Le président américain Donald Trump avait indiqué la veille qu'il était prêt à s'entretenir avec le leader nord-coréen Kim Jong-Un, alors que de timides espoirs d'une détente entre les deux Corées sont apparus depuis la fin de semaine après des mois d'escalade et de rhétorique menaçante entre Pyongyang et Washington. L'ambassadrice américaine aux Nations unies a salué les prochaines discussions intercoréennes consacrées à une participation de la Corée du Nord aux jeux Olympiques d'hiver, qui débutent le 9 février à Pyeongchang, en Corée du Sud, estimant que "c'est bon pour les Etats-Unis qu'elles (les deux Corées) reprennent les discussions". (Belga)

Nos partenaires