Tensions avec la Corée du Nord - Russie et Chine opposées au projet de Washington, qui devrait être voté lundi

09/09/17 à 03:52 - Mise à jour à 03:53

Source: Belga

(Belga) Les Etats-Unis ont demandé formellement vendredi au Conseil de sécurité de l'ONU de voter lundi sur leur projet de résolution prévoyant de nouvelles sanctions sévères contre la Corée du Nord, a annoncé dans un communiqué la mission diplomatique américaine. Le projet américain prévoit notamment un embargo sur le pétrole, l'interdiction d'importer du textile nord-coréen, un gel des avoirs du dirigeant nord-coréen, le renvoi dans leur pays des expatriés nord-coréens et la possibilité d'inspecter, au besoin par la force, des navires suspects en haute mer.

Lors d'une réunion d'experts, vendredi, des 15 membres du Conseil de sécurité, la Russie et la Chine se sont opposées à l'ensemble des mesures sauf sur le textile, selon des sources diplomatiques. Un mois après une interdiction d'importer du charbon, du fer et des crustacés nord-coréens, les 15 membres du Conseil de sécurité, y compris la Chine et la Russie, semblent toutefois d'accord, selon plusieurs sources diplomatiques, pour adopter de nouvelles mesures sanctionnant le dernier essai nucléaire nord-coréen du 3 septembre. Plusieurs spécialistes et sources diplomatiques pensent donc que le Conseil de sécurité parviendra "à un accord", les Américains semblant prêts à négocier. L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, avait déjà annoncé lundi que les Etats-Unis voulaient procéder à un vote une semaine après, le 11 septembre. Mais entre-temps, la Russie avait laissé entendre qu'elle trouvait cette date prématurée. "Je ne pense pas que nous soyons capables d'aller aussi vite", avait dit son ambassadeur à l'ONU, Vassily Nebenzia. (Belga)

Nos partenaires