Tensions avec la Corée du Nord - Le Pérou expulse l'ambassadeur nord-coréen

12/09/17 à 02:41 - Mise à jour à 02:42

Source: Belga

(Belga) Le Pérou va expulser l'ambassadeur de Corée du Nord pour protester contre les essais nucléaires de ce pays, quatre jours après une décision similaire du Mexique, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

Cette décision survient alors que le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté lundi à l'unanimité et à l'initiative des Etats-Unis une nouvelle batterie de sanctions contre la Corée du Nord, interdisant ses exportations de textile et réduisant son approvisionnement en pétrole et gaz. Les autorités péruviennes ont déclaré "persona non grata" l'ambassadeur Kim Hak-Chol, l'enjoignant à quitter le pays d'ici cinq jours. "La Corée du nord viole de façon répétée et flagrante les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et ignore les appels constants de la communauté internationale à respecter ses obligations internationales", explique le ministère dans un communiqué. Le Pérou appelle la Corée du nord "à respecter le droit international et mettre fin de manière irréversible et vérifiable au programme nucléaire", car "cette politique constitue une menace sérieuse et inacceptable à la paix et la sécurité internationales, ainsi qu'à la stabilité dans le nord-est de l'Asie et dans le monde". Jeudi dernier, le Mexique avait lui aussi décidé d'expulsion l'ambassadeur du pays asiatique, invoquant "un grave risque pour la paix" en raison des essais nucléaires. Le 16 août, lors d'une visite dans la région, le vice-président américain Mike Pence avait appelé quatre pays d'Amérique latine (Brésil, Mexique, Chili et Pérou) à rompre leurs relations économiques et diplomatiques avec la Corée du Nord. (Belga)

Nos partenaires