Tensions avec la Corée du Nord - La Chine espère que le dialogue permettra "des progrès substantiels"

03/05/18 à 04:16 - Mise à jour à 04:17

Source: Belga

(Belga) Pékin espère que les discussions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord permettront "d'aboutir à des progrès substantiels", a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, en visite à Pyongyang mercredi, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Pékin "soutient totalement les efforts (de la Corée du Nord) visant à atteindre la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a ajouté Wang Yi, selon Chine nouvelle. La Chine souhaite "renforcer la communication ... (avec la Corée du Nord) et continuer à jouer un rôle positif dans la recherche d'une solution politique au problème de la péninsule coréenne", a poursuivi le ministre chinois. La visite de deux jours de M. Wang, le plus haut responsable chinois à se rendre en Corée du Nord depuis des années, se déroule après la spectaculaire rencontre de vendredi entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in. Elle précède également une rencontre entre Kim Jong Un et le président américain Donald Trump qui devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. M. Wang, qui devait rencontrer son homologue nord-coréen Ri Yong Ho, a été accueilli à l'aéroport de Pyongyang par le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Kil Song et d'autres responsables. Wang Yi et Ri Yong Ho s'étaient rencontrés début avril à Pékin, quelques jours après la visite en Chine de Kim Jong Un. Le leader nord-coréen, qui effectuait alors son premier déplacement à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, avait rencontré le président chinois Xi Jinping. Selon le ministre des Affaires étrangères nord-coréen, cité par Chine Nouvelle, les pourparlers entre les leaders chinois et nord-coréen ont permis de "donner un nouvel élan aux relations amicales" entre les deux pays. Les autorités nord-coréennes vont "entretenir une communication étroite avec la Chine sur la dénucléarisation et la mise en place de mécanismes pacifiques sur la péninsule coréenne tout en renforçant le dialogue avec toutes les parties concernées", a ajouté M. Ri. Wang Yi est le premier ministre chinois des Affaires étrangères à se rendre en Corée du Nord depuis 2007. Une rareté qui symbolise les relations bilatérales fluctuantes entre les deux ex-alliés de la guerre de Corée (1950-1953). La Chine est, de loin, le principal soutien diplomatique et économique de la Corée du Nord. Mais, exaspérée par les essais nucléaires nord-coréens, elle applique fermement les sanctions économiques de l'ONU, destinées à enrayer les programmes balistique et atomique de Pyongyang. (Belga)

Nos partenaires