Tensions avec la Corée du Nord - Début des pourparlers entre les deux Corées

09/01/18 à 03:28 - Mise à jour à 03:29

Source: Belga

(Belga) Les deux Corées ont entamé mardi leurs premiers entretiens officiels depuis plus de deux ans, a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification.

Les discussions, qui se tiennent à Panmunjom, dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, ont commencé à 10H00 (2H00 en Belgique) par une déclaration liminaire de la délégation sud-coréenne, a déclaré à la presse un porte-parole. Dans la foulée, le chef de la délégation nord-coréeenne a indiqué espérer que les discussions mènent à de "précieux" résultats, selon l'agence sud-coréenne Yonhap. Il s'agit du premier face-à-face officiel en plus de deux ans. Il doit, à la suite de la main tendue le jour du Nouvel An par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, se focaliser sur les prochains Jeux Olympiques d'hiver, qui auront lieu en février en Corée du Sud. Mais avant de quitter Séoul, le chef de la délégation sud-coréenne, le ministre de l'Unification Cho Myung-Gyun, a déclaré que les entretiens porteraient aussi sur d'autres moyens de réchauffer des relations intercoréennes glaciales. La délégation sud-coréenne s'est rendue en convoi sur le lieu des discussions, à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-53). A un check-point menant à la DMZ, un groupe de manifestants brandissait une pancarte leur souhaitant bonne chance. Selon le ministre Cho Myung-Gyun, la délégation nord-coréenne a traversé à pied la ligne de démarcation de Panmunjom pour se rendre aux entretiens, qui se déroulent à la "Maison de la paix", côté sud-coréen. La partie nord-coréenne est dirigée par Ri Son-Gwon,le chef du Comité pour la réunification pacifique de la Corée. (Belga)

Nos partenaires