Téhéran qualifie les critiques américaines de "rhétorique éculée"

13/01/18 à 11:02 - Mise à jour à 11:05

Source: Belga

(Belga) Téhéran estime que les critiques lancées par le président américain Donald Trump au sujet de l'accord nucléaire constituent une "rhétorique éculée". Les autorités iraniennes considèrent que la Maison-Blanche veut saper le compromis et rejettent toute renégociation de celui-ci.

Donald Trump a fait savoir vendredi que les sanctions économiques infligées à Téhéran en raison de son programme nucléaire demeurent suspendues. Le président américain a toutefois averti que ce serait "la dernière fois". Il entend renégocier endéans les 120 jours l'accord conclu en 2015 entre l'Iran, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et les Etats-Unis sous la présidence de son prédécesseur Barack Obama. Téhéran a douché les velléités américaines en affirmant qu'aucune discussion ne sera menée. "L'accord nucléaire est un pacte internationalement reconnu et il n'y a aucun espace de renégociation." "Les commentaires de Donald Trump ne sont que des tentatives désespérées de miner un accord multilatéral solide", a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif via Twitter. "Au lieu de ressasser cette rhétorique éculée, les Etats-Unis devraient s'accommoder du deal, comme l'Iran le fait." (Belga)

Nos partenaires