Tecteo/ALG : fusion entérinée... mais illégale ?

23/12/10 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Le Vif

Les assemblées générales de l'ALG et de Tecteo se sont prononcées à une large majorité en faveur de la fusion. Pour le bourgmestre d'Andenne, cette décision pourrait toutefois être entachée d'illégalité.

Tecteo/ALG : fusion entérinée... mais illégale ?

une large majorité, en faveur de la fusion, a indiqué Patrick Blocry, porte-parole de Tecteo. "Lors de l'assemblée générale de l'ALG, la fusion a été approuvée avec 89,92 % des voix alors que lors de l'assemblée générale de Tecteo, elle a recueilli 96,14 % des suffrages", a-t-il chiffré.

La fusion est donc entérinée.

Pour Claude Eerdekens, bourgmestre d'Andenne, qui avait annoncé que les mandataires communaux boycotteraient l'assemblée générale, cette décision pourrait être entachée d'illégalité. En effet, le tribunal de commerce de Liège ne s'est pas encore prononcé sur la procédure en référé intentée par la commune d'Andenne à l'encontre de cette fusion. Le tribunal de commerce a ordonné, ce mercredi, une réouverture des débats.

Claude Klenkenberg, président du conseil d'administration de l'ALG, espère quant à lui qu'avec une telle proportion de votes positifs, les communes qui souhaitaient encore intenter une procédure judiciaire se raviseront et agiront dans l'intérêt général.

Claude Klenkenberg a rappelé que, si la fusion n'avait pas été entérinée, il aurait été dans l'obligation d'exiger de l'ensemble des communes associées qu'elles libèrent la totalité de leurs parts, soit environ 90 millions d'euros. D'autre part, les dividendes pour 2011 n'auraient pu être versées et un plan social de grande ampleur aurait dû être envisagé.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires