TC NIVELLES - Un an de prison pour avoir tenu une maison de prostitution à Waterloo

08/11/16 à 23:58 - Mise à jour à 09/11/16 à 00:06

Source: Belga

(Belga) Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mardi Maria P., une nivelloise née en 1960, à un an de prison et 3.000 euros d'amende, le tout assorti d'un sursis. La dame était poursuivie pour avoir tenu une maison de prostitution, d'octobre 2013 à janvier 2015 à Braine-l'Alleud puis à Waterloo, ainsi que pour avoir embauché des personnes en vue de la prostitution. L'attention des enquêteurs avait été attirée en 2014 par des petites annonces placées sur internet pour faire la publicité de cette activité, et dont la publication était financée via la carte bancaire du compagnon de la prévenue.

Dans le jugement rendu mardi, le tribunal acquitte cet homme en estimant qu'il pouvait ignorer à quoi allait servir la carte bancaire prêtée à la prévenue. Maria P. est par contre reconnue coupable des préventions mises à sa charge. A l'audience, la défense avait affirmé qu'elle exerçait elle-même l'activité de prostituée, et que les personnes qui travaillaient à son domicile étaient des relations qu'elle n'obligeait pas à se prostituer, et qui ne lui reversait aucun revenu de leur propre activité. "Elles travaillaient avec moi et je n'arrivais pas à joindre les deux bouts", avait confirmé Maria P sur le banc des prévenus. Les travailleuses avaient confirmé cette version mais le ministère public a objecté qu'il s'agissait d'un discours bien appris: des échanges de SMS prouvent une répartition 50/50, classiques dans ce genre d'activités. (Belga)

Nos partenaires