TC Mons - L'ex-directeur de la Maison du Tourisme de Mons condamné pour faux et détournement

04/04/16 à 20:46 - Mise à jour à 20:46

Source: Belga

(Belga) L'ex-directeur de la Maison du Tourisme de Mons, poursuivi pour faux, usage de faux et détournement, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Mons à deux ans de prison avec sursis de trois ans. Le prévenu avait créé trois fausses factures et détourné au moins 122.000 euros d'argent public à des fins privées entre janvier 2008 et octobre 2009.

Le tribunal a suivi l'expertise concernant les fausses factures réalisées avec la machine à écrire saisie en octobre 2009 dans le bureau de l'ex-directeur. L'expert a conclu à un faux fabriqué au départ d'un original dont les dates et les chiffres avaient été modifiés. Le sexagénaire était passé partiellement aux aveux de ces préventions. Le tribunal a souligné "qu'il s'agissait d'un réel mode de fonctionnement établi par le prévenu et pas une erreur de parcours". Devant le tribunal, le fonctionnaire avait expliqué que certains achats (assurance hospitalisation personnelle, frais d'avocat, contributions, soins dans un centre de bronzage, voyages à Barcelone, Venise, au Mexique, etc.) ainsi que des virements bancaires avaient été réalisés en vue de "se rembourser de ses frais" ou de dédommager "ses prestations au noir". L'ancien directeur a aussi écopé d'une amende de 9.000 euros et devra verser près de 62.000 euros provisionnel à la Ville de Mons, l'Office et la Maison du Tourisme et à l'ASBL Port de Plaisance. Le tribunal a, en outre, ordonné la confiscation de ses biens pour un montant de 122.000 euros. (Belga)

Nos partenaires