TC Charleroi - Sursis probatoire pour la détention de milliers d'images pédopornographiques

30/11/16 à 22:16 - Mise à jour à 22:23

Source: Belga

(Belga) Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi un quadragénaire à douze mois de prison avec sursis pour la détention de milliers d'images pédopornographiques. L'affaire avait été révélée par la protection civile à la suite d'une inondation chez le prévenu. Ce dernier explique qu'il vit en ermite, dans un monde virtuel où seuls les jeux vidéos ont leur part.

Lors de son intervention, un agent de la protection civile avait constaté qu'un film pornographique tournait en boucle sur l'ordinateur de l'occupant des lieux et que celui-ci mettait en scène un enfant prépubère. L'enquête a permis de démontrer que le quadragénaire détenait plusieurs dizaines de milliers de photos et vidéos pédopornographiques, qu'il téléchargeait sur le site de partage Emule. Certaines mettaient en scène des bébés. Déféré devant le tribunal correctionnel de Charleroi, l'individu a expliqué qu'il vivait reclus, sans aucun contact social en-dehors de son travail. Son isolement se caractérise par une plongée dans le monde virtuel et les jeux vidéos. "En téléchargeant ces images, je ne me rendais pas compte qu'il y avait de véritables victimes derrière ces enfants", a-t-il reconnu à l'audience. Son avocate avait quant à elle souligné son enfance difficile et ses problèmes d'isolement en réclamant un sursis probatoire, seul à même de l'extirper de sa situation d'ermite. Mercredi, le tribunal a condamné le quadragénaire à douze mois de prison avec un sursis probatoire, ainsi qu'à six mois de prison avec sursis pour la détention de plusieurs armes à feu. (Belga)

Nos partenaires