TC Bruxelles - Un professeur d'histoire de l'art âgé de 78 ans comparaît pour meurtre lundi

05/06/16 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Belga

(Belga) La 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles examinera dès lundi une des premières affaires de meurtre "correctionnalisées" depuis l'adoption de la loi "pot pourri II". Dans ce dossier, un professeur d'histoire de l'art âgé de 78 ans doit répondre du meurtre de son épouse commis en 2015.

C'est l'un des premiers crimes graves "correctionnalisés" depuis l'adoption de la loi "pot pourri II" qui sera examiné lundi par le tribunal correctionnel de Bruxelles. En effet, depuis janvier dernier, la nouvelle loi, initiée par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), relative à la réforme de la justice, permet désormais que tous les crimes puissent être jugés par un tribunal correctionnel et non plus obligatoirement par une cour d'assises. C'est ainsi que la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles aura à se pencher, dès ce lundi, sur un dossier de meurtre qui aurait dû être examiné par la cour d'assises. Dans ce dossier, un homme âgé de 78 ans, professeur d'histoire de l'art, doit répondre d'un meurtre, par strangulation, commis sur son épouse, qui était âgée de 75 ans et qui était, elle, professeur de littératures et langues germaniques. Le couple vivait à Woluwé-Saint-Pierre. Le prévenu est en détention préventive depuis octobre 2015, soit depuis la période des faits. (Belga)

Nos partenaires