TC Bruxelles: l'affaire du petit Moad, violenté par des policiers, débute le 12 mai

23/04/16 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Belga

(Belga) Le procès de cinq policiers, prévenus de coups et blessures volontaires sur Moad, un adolescent de Molenbeek-Saint-Jean, débute le 12 mai prochain devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, selon l'un des avocats de la partie civile. Cinq policiers de la zone Bruxelles-Ouest auraient usé de la force de manière illégitime et disproportionnée à l'égard du jeune garçon, en janvier 2013.

L'affaire, présentée comme une bavure policière, avait fait grand bruit. Un garçon âgé alors de 14 ans, Moad, avait subi des coups d'une violence certaine de la part de policiers de la zone Bruxelles-Ouest, à Molenbeek-Saint-Jean, le 11 janvier 2013. Selon la partie civile, l'adolescent avait été interpellé de façon violente et sans raison, alors qu'il était en train de rentrer en courant chez lui, dans le quartier Osseghem, après l'école, pour aller chercher son sac de sport. Une patrouille de police l'avait en effet poursuivi, estimant son comportement suspect. Les policiers l'avaient plaqué au sol, l'avaient menotté et l'avaient plutôt malmené, selon ses proches et ses avocats. En juin 2015, la chambre du conseil de Bruxelles avait décidé de renvoyer les cinq policiers suspectés de coups et blessures volontaires devant le juge du fond, malgré un réquisitoire de non-lieu du parquet. La partie civile, elle, avait demandé le renvoi des suspects devant le tribunal, avec notamment à l'appui des rapports médicaux, dressés juste après les faits, et des photos faisant état de sérieuses blessures sur le visage et le corps du jeune garçon. (Belga)

Nos partenaires