TC Bruxelles - Deux ans requis contre un faux agent poursuivi pour escroquerie dans le football

15/01/18 à 21:55 - Mise à jour à 21:57

Source: Belga

(Belga) Le parquet de Hal-Vilvorde a requis lundi deux ans de prison à l'encontre d'un faux agent iranien soupçonné d'escroquerie au préjudice de plusieurs entraîneurs de football, parmi lesquels Hugo Broos, Aad De Mos, Jan Ceulemans et Johan Walem. La prévenu, R.G., a reconnu les faits mais a ajouté qu'il n'avait aucune intention d'escroquer ses victimes. "A cause de mes dettes, je suis entré dans un cercle vicieux", s'est-il défendu.

R.G. a affirmé avoir travaillé pendant plus de dix ans comme agent immobilier avant de rencontrer des problèmes financiers en 2014. Il a alors tenté de les résoudre en s'adressant à des joueurs et des entraîneurs de football en leur proposant de signer de généreux contrats à l'étranger. R.G. a ainsi proposé à Hugo Broos le poste d'entraîneur du club saoudien de Al-Ahli en lui présentant un contrat comprenant le logo de l'équipe et la signature de son président. Au tout dernier moment, l'entraîneur belge a refusé de signer, faisant part de doutes sur l'authenticité du document. R.G. a également approché en vain Aad de Mos, Walter Meeuws, Guido Brepoels, Johan Walem et Danny Boffin. Seul le joueur du Lierse Koen Weuts a mordu à l'hameçon. Le parquet de Hal-Vilvorde avait entretemps ouvert une enquête, après avoir reçu des plaintes de parents de jeunes joueurs. R.G. avait essayé de les convaincre de signer un contrat avec un club de Dubai, qui allait ensuite les prêter à une équipe en Californie, où ils pourraient également étudier. Ces jeunes se sont vu proposer un salaire annuel de 200.000 euros. Les parents ont chacun payé 5.000 euros pour ce projet qui s'est révélé être faux. R.G. a été interpellé en mai 2016 et a reconnu les faits. Le parquet a requis lundi deux ans de prison. Son avocat a plaidé pour une peine avec sursis. Jugement le 15 janvier. (Belga)

Nos partenaires