Taxe kilométrique: nouveaux barrages filtrants mardi matin

05/04/16 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Belga

(Belga) La police fédérale de la route constate encore des barrages filtrants mardi matin, installés par des transporteurs routiers qui protestent contre l'instauration de la taxe kilométrique.

En province de Liège, des barrages filtrants sont notamment installés mardi matin au rond-point sur la N65 à Villers-le-Bouillet, dans les deux sens. L'accès 6bis "Villers-le-Bouillet" est interdit aux camions. D'autres sont installés sur la N667 à Wandre, bloquant l'accès au port pétrolier aux camions. Dans le Hainaut, les barrages concernent la E429 à l'échangeur de Froyennes, dans les deux sens. La circulation est complétement à l'arrêt depuis Lamain. Sur cette même route et sur la E42, des barrages sont installés à hauteur de l'échangeur de Kain, en direction de la France. Il est recommandé aux automobilistes venant de Bruxelles et Mons de quitter l'autoroute à la sortie 33 "Tournai Expo". D'autres transporteurs sont positionnés à l'échangeur de Marquain, sur la E19 à l'entrée et à la sortie 26 "Dour" dans les deux sens, sur la N53 au rond-point de Gozée et à Beaumont, sur la N59 au rond-point de Lobbes et au niveau de l'accès au zoning de Feluy, sur la N40 au rond-point d'Erquelinnes et sur la N7 au rond-point de Ghislenghien. La police conseille de privilégier la E42 au niveau de l'échangeur Tournai-Kain pour se rendre en France depuis Bruxelles. Dans la province de Namur, des barrages filtrants sont enregistrés sur la N5 à hauteur de Philippeville dans les deux sens et sur la N97, à la borne kilométrique 22, à Onhaye, également dans les deux sens. Dans le Brabant-Wallon, l'accès au zoning de Nivelles-Sud est bloqué par des barrages sur le R24, au niveau de la rue de l'Industrie. En province du Luxembourg, la N83 et la N89 sont également concernées par l'action, à hauteur de Bouillon. (Belga)

Nos partenaires