Taxe kilométrique: les dépanneurs en opération escargot sur l'E411

12/04/16 à 09:10 - Mise à jour à 10:04

Source: Belga

Depuis 07h30 ce mardi matin, une quarantaine de dépanneuses défilent dans le calme sur l'E411. Elles doivent rejoindre le cabinet du ministre du Budget Christophe Lacroix, situé dans la rue des Brigades d'Irlande, à Jambes, a indiqué la porte-parole de la police de Namur, Laurence Mossiat.

Taxe kilométrique: les dépanneurs en opération escargot sur l'E411

Illustration © istock

Les dépanneuses se sont alignées le long de la bande d'arrêt d'urgence de l'E411 peu avant la sortie 13, le temps que tous les manifestants puissent se rassembler.

Sur l'autoroute, le trafic est relativement fluide, les dépanneuses se sont rangées les unes derrière les autres sans entraver la circulation.

Des perturbations étaient toutefois à prévoir le long du trajet emprunté. "Nous fermons la route au fur et à mesure que le cortège arrive. Il est probable que l'avenue Gouverneur Bovesse soit également fermée le temps de l'entretien avec le ministre", ajoute Mme Mossiat.

Selon le syndicat des indépendants et des PME (SDI), cette mobilisation est destinée à sensibiliser les autorités wallonnes à la situation particulière des dépanneurs, injustement soumis à la taxe kilométrique. "Il est intolérable que des véhicules de mission de service public soient taxés de cette manière", s'est indigné Jean-Pierre Dodelet, secrétaire politique du SDI. Il ajoute que les dépanneuses ne peuvent être considérées comme véhicules de marchandises, étant donné qu'elles n'en transportent pas.

Un cahier des charges sera remis à M. Lacroix lors de la rencontre avec la délégation à 09h00. La reprise du cortège est prévue pour 12h30.

Nos partenaires