Taxe kilométrique - La Febetra et TLV demandent l'arrêt immédiat des barrages filtrants en Wallonie

04/04/16 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

(Belga) Malgré les problèmes techniques auxquels la taxe kilométrique est toujours confrontée, les blocages routiers ne constituent pas la solution, estiment la Febetra (Fédération belge des transporteurs) et TLV (Transport en Logistiek Vlaanderen) lundi dans un communiqué. Ils appellent les manifestants à lever leurs barrages filtrants.

Taxe kilométrique - La Febetra et TLV demandent l'arrêt immédiat des barrages filtrants en Wallonie

Taxe kilométrique - La Febetra et TLV demandent l'arrêt immédiat des barrages filtrants en Wallonie © BELGA

"La Febetra et TLV sont toujours d'avis que la taxe kilométrique a un lourd impact financier, sans que la congestion ne s'améliore étant donné que les voitures privées ne doivent pas payer par kilomètre", expliquent les fédérations. Toutefois, pour la Febetra et TLV, les blocages ne constituent pas la réponse adéquate aux problèmes. "Les transporteurs qui bloquent les routes en Wallonie rendent les choses encore plus difficiles pour leurs collègues qui souhaitent continuer à développer leur entreprise avec succès." Parmi les problèmes, les organisations professionnelles dénoncent l'envoi par erreur de boîtiers OBU en Allemagne, alors qu'ils avaient été commandés à temps par des transporteurs belges. Le callcenter de Satellic, l'opérateur qui prélève le péage pour les Régions, "est quasi injoignable", ajoutent la Febetra et TLV, ce qui rend le signalement d'OBU défectueux impossible. "Le transporteur qui, en bon père de famille, a tout mis en ?uvre pour être en ordre, ne peut pas être puni pour des erreurs du système", résume le communiqué. La Febetra et TLV appellent les manifestants à immédiatement lever les barrages. Simultanément, les organisations "continuent à mettre la pression" sur Satellic et Viapass afin que les problèmes techniques, logistiques et informatiques soient résolus. (Belga)

Nos partenaires