Tax shift: "La priorité, c'est de baisser les charges"

06/06/15 à 08:32 - Mise à jour à 08:32

Source: Belga

"Dans le débat actuel, tout le monde se concentre sur la manière de trouver de nouveaux impôts, alors que l'enjeu de la réforme fiscale, c'est de baisser les charges", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, dans une interview donnée au journal L'Echo, à la veille d'un déplacement en Irak et en Jordanie.

Tax shift: "La priorité, c'est de baisser les charges"

© Belga

Dans le cadre d'un tax shift, le ministre dit souhaiter non seulement une baisse des charges sur le travail, mais aussi "une baisse de la fiscalité dans son ensemble". Didier Reynders ne voit pas d'un bon oeil une taxation accrue de l'immobilier. "L'immobilier, dit-il, c'est l'investissement le plus civique, il est fait au vu et au su de tous. Et je le dis très calmement: il faut faire bien attention à ne pas décourager cet investissement civique, il est louable, il aide à loger les gens."

En savoir plus sur:

Nos partenaires