Tarifs de la Stib : jusqu'à 25 % d'augmentation

22/10/11 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Les tarifs "jeunes" de la Stib devraient radicalement augmenter l'an prochain, jusqu'à + 25 % pour les tickets d'un voyage. La proposition serait quasi-avalisée... même si certains administrateurs de la société de transport grincent des dents.

Tarifs de la Stib : jusqu'à 25 % d'augmentation

© P.G.

Les abonnements Stib destinés au moins de 25 ans pourraient augmenter de 15 % en moyenne en 2012, indique samedi La Libre Belgique. Les membres du conseil d'administration de la Stib viennent de recevoir la tarification des titres de transport proposée par la direction et le cabinet de la ministre Grouwels pour 2012.

L'année 2012 accueillerait le lancement d'un abonnement scolaire MTB (métro, train, tram, bus) qui permettrait à l'usager de se déplacer également, à l'intérieur des frontières régionales, sur les lignes SNCB et les réseaux urbains bruxellois De Lijn et Tec.

La plus importante augmentation, 25 %, concernerait les tickets d'un voyage vendus dans les véhicules, passant ainsi de 2 à 2,50 euros. Les abonnements destinés au moins de 25 ans augmenteraient également radicalement puisque l'abonnement mensuel MTB passerait de 39,50 à 45,50 euros (+ 15,20 %), l'abonnement annuel MTB de 415 à 476 euros (+ 14,70 %), l'abonnement mensuel Stib de 35,50 à 41 euros (+ 15,50 %) et l'abonnement annuel Stib de 373 à 430 euros (+ 15,30 %).

C'est la conséquence de la volonté d'aligner progressivement les tarifs "junior" sur les prix des abonnements traditionnels, précise le quotidien.

Les autres abonnements augmenteraient quant à eux de 1,50 % à 2,20 %, tandis que les tickets touristiques connaîtraient une hausse significative (environ + 40 %).

La proposition doit encore être avalisée par le conseil d'administration et le comité de gestion de la Stib. Selon certains échos, des réserves persistent même si une quasi-approbation est déjà intervenue. La hausse tarifaire apparaît comme "trop violente" au yeux de certains administrateurs, qui doivent en discuter le 25 octobre, précise encore la Libre.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires