Syrie: les rebelles empêchent les civils de sortir d'Alep

29/07/16 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Belga

(Belga) Un petit nombre d'habitants de la ville syrienne d'Alep ont pu sortir de leurs quartiers contrôlés par les rebelles et assiégés par le régime, avant que les insurgés n'empêchent les civils de parvenir aux corridors ouverts par le pouvoir, selon une ONG vendredi.

Syrie: les rebelles empêchent les civils de sortir d'Alep

Syrie: les rebelles empêchent les civils de sortir d'Alep © BELGA

En ouvrant ces corridors, le régime tente de vider ces quartiers des quelque 250.00 habitants pour reprendre plus facilement ces secteurs aux mains des rebelles depuis 2012 et contrôler ainsi totalement la deuxième ville du pays en guerre. Depuis l'annonce par la Russie, alliée du régime dans le conflit, de l'ouverture jeudi des couloirs, "une douzaine de personnes ont pu sortir via l'un des corridors à partir du quartier Boustane al-Qasr", a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane. "Mais les groupes rebelles ont ensuite renforcé les mesures de contrôle vers ces corridors empêchant les habitants de s'y approcher", a-t-il ajouté. Concrètement, les couloirs sont fermés du côté rebelle mais ouverts de l'autre côté, c'est-à-dire dans les régions sous contrôle du régime, a précisé l'ONG. Malgré ce geste présenté comme humanitaire, les Russes, qui aident militairement le régime, et l'armée syrienne ont continué de bombarder les quartiers rebelles vendredi avant l'aube, selon l'OSDH. Enjeu majeur du conflit déclenché en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, Alep est divisée depuis 2012 en quartiers tenus par le régime à l'ouest et secteurs contrôlés par les insurgés à l'est. (Belga)

Nos partenaires