Syrie: le Haut-Commissaire aux DDH de l'ONU demande limitation du veto au Conseil de sécurité

04/10/16 à 11:45 - Mise à jour à 11:49

Source: Belga

(Belga) Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a estimé mardi que la "tragédie" qui se déroule dans la ville syrienne d'Alep nécessite la limitation "sans délai" du droit de veto des cinq membres permanents du Conseil de sécurité.

Syrie: le Haut-Commissaire aux DDH de l'ONU demande limitation du veto au Conseil de sécurité

Syrie: le Haut-Commissaire aux DDH de l'ONU demande limitation du veto au Conseil de sécurité © BELGA

"Je suis fermement convaincu (...) que le Conseil de sécurité des Nations unies devrait, sans délai, adopter des critères pour empêcher ses membres d'utiliser leur veto lorsqu'il existe des préoccupations graves quant à de possibles crimes de guerre, crimes contre l'humanité ou génocide", a déclaré M. Zeid, dans un communiqué. Les membres du Conseil ayant un droit de veto sont les cinq membres permanents: Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne. "Cette initiative cruciale permettra au Conseil de sécurité des Nations unies de renvoyer la situation en Syrie devant la Cour pénale internationale", a-t-il expliqué. "Un tel renvoi serait plus que justifié au regard de l'impunité endémique et profondément choquante qui caractérise le conflit et de l'ampleur des crimes commis, dont certains pourraient constituer des crimes de guerre ou des crimes contre l'humanité", a-t-il dit. Face aux crimes commis en Syrie, le Haut-Commissaire et la Commission d'enquête de l'ONU sur la Syrie ont demandé à plusieurs reprises la saisine de la Cour pénale internationale par le Conseil de sécurité. Cette hypothèse reste peu vraisemblable car le Conseil reste divisé, la Russie continuant de protéger son allié syrien. (Belga)

Nos partenaires