Syrie: l'ONU réclame l'application du cessez-le-feu ignoré depuis dix jours

07/03/18 à 20:45 - Mise à jour à 20:46

Source: Belga

(Belga) Le Conseil de sécurité de l'ONU a réclamé mercredi l'application du cessez-le-feu exigé en Syrie et ignoré depuis dix jours, lors d'une réunion lors de laquelle a été évoqué un possible rôle onusien pour sortir de la Ghouta des éléments "terroristes", selon des diplomates.

Lors de cette rencontre à huis clos, tous les membres du Conseil de sécurité ont réclamé de manière "unanime" que le nouveau convoi humanitaire prévu jeudi "parvienne bien à la Ghouta" et que de l'aide puisse être acheminée "tous les jours", a précisé un diplomate s'exprimant sous couvert d'anonymat. Un responsable des Affaires humanitaires de l'ONU a raconté au Conseil de sécurité qu'un enfant de 8 ans avait eu de l'eau et du sucre un jour, un bol de riz un autre jour et qu'il ne savait pas ce qu'il aurait les jours suivants. Des hommes, des femmes, des enfants continuent de mourir alors que nous parlons, ont aussi dit lors de la réunion des responsables de l'ONU. Les membres du Conseil de sécurité ont "exprimé leur préoccupation à l'égard de la situation humanitaire" et "réaffirmé leurs appels à une application" du cessez-le-feu, s'est borné à déclarer à l'issue de la rencontre l'ambassadeur néerlandais, Karel van Oosterom, président en exercice en mars du Conseil de sécurité. Pour qu'il puisse dire quelque chose, les 15 membres du Conseil s'étaient mis au préalable d'accord sur la formulation de ses quelques phrases. (Belga)

Nos partenaires