Syrie: Ban Ki-moon "consterné par l'escalade militaire épouvantable" à Alep

24/09/16 à 21:55 - Mise à jour à 21:58

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré samedi "consterné par l'escalade militaire épouvantable à Alep" bombardée sans relâche par le régime syrien et son allié russe.

Il a souligné que "l'apparente utilisation systématique" d'engins incendiaires et de bombes particulièrement puissantes dans des zones habitées "pouvait constituer des crimes de guerre". Il a fait état dans un communiqué "d'informations persistantes sur des raids aériens impliquant des armes incendiaires et des munitions perfectionnées comme des bombes capables de perforer des bunkers". "La communauté internationale doit s'unir pour envoyer un message clair affirmant qu'elle ne tolérera pas l'utilisation aveugle d'armes de plus en plus puissantes et meurtrières contre des civils." Alep "connait son bombardement le plus intense et soutenu depuis le début du conflit syrien", a souligné M. Ban. "C'est un jour sombre pour l'engagement du monde à protéger les civils." Une pluie de bombes larguées par le régime syrien et son allié russe samedi pour le cinquième jour consécutif sur les quartiers rebelles d'Alep, dans le nord de la Syrie, a tué au moins 45 civils, au lendemain d'un nouvel échec des discussions américano-russes sur une trêve. Alep est un enjeu majeur du conflit syrien, qui a fait plus de 300.000 morts depuis 2011 et engendré la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Depuis lundi, les bombardements du régime de Bachar al-Assad et de l'armée russe frappent sans répit l'ancienne capitale économique du pays, dont le régime contrôle la partie ouest et assiège la partie est tenue par les insurgés. (Belga)

Nos partenaires