Suspension de la dotation d'Ecolo : "une décision politique, injuste et non fondée"

12/11/15 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Le Vif

Dans un communiqué de presse, Ecolo s'insurge contre la décision de la Commission des dépenses électorales de la Chambre de suspendre pour un mois les dotations d'Ecolo.

Suspension de la dotation d'Ecolo : "une décision politique, injuste et non fondée"

© BELGA

Pour Ecolo, la Commission des dépenses électorales de la Chambre " sanctionne injustement sa volonté de mettre en place un plan social courageux dans un contexte budgétaire difficile pour le parti". Pour Ecolo, "il est également inacceptable qu'aucun droit de se défendre n'ait été accordé au parti".

Ecolo rappelle que "la remarque de son réviseur à l'origine de cette décision porte sur une question d'interprétation d'écriture comptable qui n'impacte en rien les comptes du parti, ni sa transparence. Le choix d'écriture opéré par le parti ne lèse personne, ni les citoyens, ni le Parlement, dès lors qu'il n'a strictement aucune influence sur ses moyens financiers.

Ecolo explique que "ses comptes ont été validés par son réviseur d'entreprises, lequel n'a émis qu'une réserve de forme, basée sur une interprétation subjective de la Loi, relevant par ailleurs la qualité des comptes. Ces mêmes comptes ont également été validés par la Cour des Comptes qui s'est bornée à reprendre la remarque émise par le réviseur d'entreprises, sans même la commenter".

Pour les verts, "il n'y a ni maquillage, ni fraude, ni même recherche d'un quelconque intérêt financier à reprocher aux écologistes. Par contre, la sanction, équivalente à 96.000 euros, s'apparente à une punition grave que rien ne peut réellement justifier, sinon une volonté de nuire à Ecolo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires