Survol de Bruxelles : Catherine Fonck accusée d'immobilisme

18/08/14 à 07:23 - Mise à jour à 07:23

Source: Le Vif

Le président du SPF Mobilité, Laurent Ledoux, a envoyé le 13 août dernier un courrier au kern pour se plaindre d'une forme d'immobilisme de la secrétaire d'Etat à la Mobilité en affaires courantes Catherine Fonck (cdH) dans le dossier du survol de Bruxelles, écrit lundi Le Soir.

Survol de Bruxelles : Catherine Fonck accusée d'immobilisme

© Thinkstock

Il explique l'avoir avertie que le report du trafic aérien sur la route du ring et la route Ikea n'était pas envisageable pour des raisons techniques et de sécurité.

Laurent Ledoux ajoute avoir proposé la réactivation de la route virage serré à gauche mais qu'il n'a toujours pas reçu de réponse de la secrétaire d'Etat.

Interrogée par le journal, Catherine Fonck dément toute inertie et précise que réactiver la route virage serré à gauche nécessiterait un délai de 30 semaines alors qu'une solution doit être trouvée dans les trois mois.

Le 31 juillet dernier, le tribunal de première instance de Bruxelles avait ordonné le retour à la situation antérieure au 6 février 2014, sous peine d'une astreinte de 50.000 euros par jour.

Nos partenaires