Sûreté de l'État : la taupe a-t-elle menti ?

16/02/13 à 08:56 - Mise à jour à 08:56

Source: Le Vif

Bart Debie, la taupe au sein du Vlaams Belang et Alain Winants l'administrateur général des services de renseignements se renvoient la balle.

Sûreté de l'État : la taupe a-t-elle menti ?

© Belga

Bart Debie, l'ancien membre du Vlaams Belang, qui a révélé il y a quelques jours avoir été "une taupe" au sein du parti flamand d'extrême droite pour la Sûreté de l'Etat, a réagi samedi aux déclarations de l'administrateur général des services de renseignements, Alain Winants, qui a indiqué dans plusieurs journaux que Bart Debie a menti.

Selon lui, c'est Alain Winants qui ment, mais actuellement on ne sait pas clairement quand M. Debie a pris pour la première fois contact avec la Sûreté.

Alain Winants déclare samedi dans plusieurs journaux que Bart Debie ment quand il prétend avoir travaillé pour la Sûreté de l'Etat entre 2007 et 2010. "Le premier mail dans lequel M. Debie nous propose ses services date du 10 août 2010", explique-t-il. "Pas de 2007 donc. Dans cet e-mail, il demandait à pouvoir rencontrer quelqu'un de la Sûreté de l'Etat."

Bart Debie reconnaît samedi dans De Standaard n'avoir pas été informateur en 2007, mais "fin 2008". Il indique toutefois avoir transmis des informations concernant l'année 2007, "d'où le malentendu", explique-t-il. Dans le quotidien De Morgen, il affirme cependant avoir déjà pris des photos et transmis des informations sur une conférence "contre le djihad", "à la demande de la Sûreté de l'Etat", les 18 et 19 octobre 2007.

En savoir plus sur:

Nos partenaires