"Supprimez les allocations familiales pour les ménages à double revenu"

18/11/14 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Het Laatste Nieuws

Interviewé ce dimanche sur Radio 2, l'acteur flamand Herman Verbruggen s'est interrogé sur l'utilité de verser des allocations familiales aux ménages à double revenu. Ses propos ouvrent débat sur les allocations familiales en Flandre, désormais en charge de cette compétence.

"Supprimez les allocations familiales pour les ménages à double revenu"

© iStock

"Il y a de moins en moins à distribuer, car nous avons vécu au-dessus de nos moyens. C'est pourquoi je pense que les gens comme moi - les ménages à doubles revenus - ne seraient pas malheureux de percevoir un peu moins d'allocations familiales. Les couples qui décident d'avoir un enfant font un choix délibéré parce qu'ils s'aiment et pas pour obtenir la prime de l'état. Je ne verrais donc vraiment pas d'inconvénient à percevoir un peu moins d'allocations familiales à condition que les gens qui en ont vraiment besoin - les pères et les mères seuls, les parents qui ne trouvent pas de travail - reçoivent davantage" a déclaré l'acteur.

Si son idée fait couler beaucoup d'encre en Flandre, elle est rejetée par les experts. Interrogée par le quotidien Het Laatste Nieuws, Bea Cantillon, directeur du Centre de Politique sociale Herman Deleeck de l'Université d'Anvers, exclut totalement cette possibilité. " Le monde politique et académique en a déjà parlé, mais c'est simplement une mauvaise idée. Ce serait potentiellement une économie importante si les ménages à double revenu ne percevaient plus d'allocations familiales. Mais il ne peut en être question. Le principe de l'allocation familiale consiste à répartir les coûts liés aux enfants sur toute la population, parce que les enfants sont un bien public. À terme, ce seront eux qui paieront les pensions, et donc chacun a intérêt à ce que tous les enfants aient un bon avenir. Y compris les enfants de parents qui travaillent tous les deux" dit-elle.

Elle s'oppose également à la proposition du professeur Klaas De Brucker (KU Leuven) qui suggérait de supprimer les allocations familiales à partir du troisième enfant.

Interviewée sur la VRT, Riet Ory, directrice adjointe de l'association Femma chapeautée par beweging.net, l'ancien ACW, partage cet avis. Pour elle, il faut maintenir le caractère universel des allocations familiales parce que les enfants contribuent à toute la société. Elle estime également que les contribuables acceptent de cotiser parce qu'ils savent qu'une partie de cet argent leur sera reversée sous forme d'allocations familiales s'ils ont des enfants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires