Supprimer le français comme deuxième langue dans les écoles flamandes?

06/04/11 à 07:28 - Mise à jour à 07:28

Source: Le Vif

La nouvelle figure de proue de la N-VA, Vic Van Aelst, a lancé l'idée de supprimer carrément l'enseignement du français comme seconde langue dans les écoles de Flandre, et de le remplacer par l'anglais. Pour lui, enseigner le français, c'est jouer le jeu des francophones.

Supprimer le français comme deuxième langue dans les écoles flamandes?

© ImageGlobe

Vic Van Aelst, avocat d'assises et tout nouvel atout N-VA, propose de supprimer les cours de français dans l'enseignement flamand et de les remplacer par l'anglais comme deuxième langue. C'est ce qu'il déclare dans De Morgen ce mercredi. "Les Flamands doivent arrêter les cours de français à l'école, les Flamands doivent arrêter de tendre le bâton qui les bat depuis 180 ans", martèle Vic Van Aelst. "Pourquoi ne ferions-nous pas en Flandre ce qu'ils font en Wallonie depuis 180 ans? Ils y enseignent quand même l'anglais comme deuxième langue, non? Le fait que nous enseignions le français est utilisé par les francophones comme excuse pour parler le français ici. Les francophones n'arrêteront leur lutte que quand le cabillaud au large de la côte d'Ostende parlera français." Le français est en outre devenu une langue insignifiante.

L'avocat estime que sa proposition n'est pas une provocation envers les francophones.

Quand le ministre flamand de l'Enseignement, Pascal Smet (sp.a), a proposé il y a quelques mois de promouvoir l'anglais comme deuxième langue dans l'enseignement, les réactions ont été vives du côté francophone.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires