Succession de Ban Ki-moon: Georgieva laisse entendre qu'elle est interessée

22/09/16 à 22:41 - Mise à jour à 22:44

Source: Belga

(Belga) La vice-présidente de la Commission européenne Kristalina Georgieva a laissé entendre jeudi qu'elle pourrait se lancer bientôt dans la course à la succession de Ban Ki-moon comme secrétaire général de l'ONU.

Mme Georgieva, une économiste bulgare de 63 ans qui est soutenue par la chancelière allemande Angela Merkel, a indiqué qu'il revenait au gouvernement bulgare d'en décider. "Je suis très honorée de voir que de nombreuses personnes m'encouragent à être candidate", a-t-elle déclaré lors d'une conférence organisée par l'Institut pour la paix à New York. "En tant que Bulgare je dirais que c'est une décision à prendre par le gouvernement bulgare". Une autre Bulgare, la patronne de l'Unesco Irina Bokova, est déjà sur les rangs mais malgré le soutien de la Russie elle n'a guère brillé dans les derniers votes indicatifs au Conseil de sécurité, chargé de la sélection. M. Ban quitte son poste à la fin de l'année et le Conseil a dejà organisé quatre tours de scrutin parmi ses quinze pays membres. Pour l'instant, c'est l'ex-Premier ministre portugais Antonio Guterres qui est largement en tête des neuf candidats encore en lice. Mais la Russie, qui dispose d'un droit de veto, a indiqué qu'elle souhaitait que le prochain patron de l'ONU vienne d'Europe de l'est et il y a aussi un mouvement en faveur d'une femme, ce qui serait une première après huit hommes à ce poste. Le gouvernement bulgare a déclaré la semaine dernière qu'il maintenait la candidature de Mme Bokova mais qu'il pourrait revoir sa position si celle-ci "n'est pas première ou deuxième" au prochain scrutin qui se tiendra lundi. Mme Bokova n'avait obtenu au dernier tour qu'une décevante 5e place, loin derrière M. Guterres. (Belga)

Nos partenaires