Succession de Ban Ki-moon: Canberra dit non à la candidature d'un ex-Premier ministre

29/07/16 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement australien a refusé vendredi de donner son feu vert à la candidature de l'ancien Premier ministre Kevin Rudd à la succession du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

M. Rudd avait perdu le soutien de son propre parti travailliste en 2010, et certains travaillistes lui reprochent d'avoir un style de gouvernement chaotique et d'être difficile à vivre. "Ce n'est pas une question partisance, c'est une décision mûrement réfléchie", a déclaré le Premier ministre conservateur Malcolm Turnbull, en annonçant la décision du gouvernement. La candidature de M. Rudd, chef du gouvernement travailliste de 2007 à 2010, puis de nouveau en 2013 pour quelques mois, avait été annoncée en début de mois. M. Rudd parle le mandarin et dirige à New York la Asia Society Policy Institute. Les candidats au poste de secrétaire général de l'ONU doivent recevoir l'aval de leur gouvernement. Parmi les favoris figure le Portugais Antonio Guterres, arrivé en tête lors d'un premier vote le 22 juillet au Conseil de sécurité de l'ONU. Il a devancé de peu l'ex-président slovène Danilo Turk, parmi 12 candidats en lice. Si ce vote a fait un premier tri, d'autres tours seront nécessaires pour dégager un consensus. Le choix final sera transmis à l'Assemblée générale, qui devrait l'entériner en septembre ou octobre. M. Ban quitte son poste à la fin de l'année. (Belga)

Nos partenaires