Subsides détournés à la Cité des métiers de Liège ?

30/11/17 à 13:55 - Mise à jour à 13:56
Du Le Vif/L'Express du 01/12/17

Elle était censée être un beau projet d'orientation professionnelle. Elle s'est transformée en imbroglio financier. Pourquoi les 19 millions de subsides destinés à être alloués à la Cité des métiers liégeoise reviennent-ils en partie à l'ULiège et à un incubateur artistique proche de Jean-Claude Marcourt ?

Ils étaient tous là. Jean-Claude Marcourt, Willy Demeyer, André Gilles, le recteur de l'ULiège, l'administratrice générale du Forem, des syndicalistes, des entrepreneurs... La salle n'aurait pas été plus comble si Arcelor était venu annoncer la réouverture des hauts-fourneaux. Pas de Lakshmi Mittal, ce 26 février 2014, mais malgré tout de la sidérurgie dans l'air. Un an plus tôt, l'usine métallurgique encaissait l'annonce de la suppression de 1 300 emplois. Depuis, le bassin liégeois traînait une gueule de bois qui n'avait cette fois rien à voir avec le peket. Alors, pour présenter la Cité des métiers de Liège, le ministre wallon de l'Economie d'alors, Jean-Claude Marcourt (PS), donna du " futur sur lequel il faut investir ", loua les " secteurs économiques porteurs ", paraphrasa un poète (" Vous connaissez votre passé... Et votre avenir, vous devez le fabriquer "), histoire de montrer qu'il ne restait pas les bras ballants.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires