Studio 100 assigne Greenpeace dans l'affaire des cigarettes Maya l'abeille

31/05/18 à 17:05 - Mise à jour à 17:06

Source: Belga

(Belga) Studio 100 a assigné Greenpeace en justice dans le cadre de l'affaire de la vidéo mettant en scène le personnage de Maya l'abeille assurant la promotion de cigarettes. La société de production basée à Schelle exige concrètement que l'ONG arrête immédiatement sa campagne, retire le film et les images litigieuses et présente ses excuses. "Nous voulons éviter que d'autres dommages ne soient causés", explique Jan Pieter Boodts de Studio 100.

La polémique a éclaté la semaine dernière quand l'ONG environnementale a lancé une campagne demandant à Studio 100 d'arrêter de faire la promotion de charcuteries destinées aux enfants. Dans le film incriminé, Maya l'abeille faisait la publicité de cigarettes à son image. Greenpeace exigeant que Studio 100 remplace la charcuterie par des alternatives végétariennes plus saines ou issues de l'agriculture biologique et locale. La campagne "agressive" de Greenpeace est apparue "comme une surprise totale", poursuit Studio 100, qui "ne peut tolérer que ses personnages soient mal utilisés ou associés à de tels produits". De plus, la société de production est tenue de respecter l'héritage de l'auteur original, Waldemar Bonsels, qui "stipule un certain nombre de valeurs et de normes éthiques, y compris l'interdiction de tout lien avec le tabac". Studio 100 affirme avoir à plusieurs reprises depuis le lancement de la campagne réclamé des excuses de la part de Greenpeace ainsi que l'arrêt de la diffusion des images mais l'ONG "n'est pas allée dans le sens escompté". "Studio 100 n'a d'autre choix que d'entreprendre une action en justice". Le juge des référés du tribunal de première instance d'Anvers a été saisi. La société de production se dit néanmoins toujours prête "à dialoguer avec Greenpeace et à mettre en place des actions positives, main dans la main". (Belga)

Nos partenaires