Stib : retour à la normale prévu vendredi

12/04/12 à 07:48 - Mise à jour à 07:48

Source: Le Vif

Les trois syndicats de la STIB appellent à une reprise du travail vendredi après l'annonce mercredi, par la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, de mesures à court terme. Les syndicats couvriront toutefois les grévistes ce jeudi, jour de l'enterrement du superviseur agressé.

Stib : retour à la normale prévu vendredi

© Belga

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a promis 100 policiers supplémentaires dans les deux mois, dont 70 dès vendredi, pour la surveillance des transports en commun. Ces prestations seront effectuées à la fois sur base de l'arrivée d'unités complémentaires en provenance du corps d'intervention et en heures supplémentaires. Tous les corps d'intervention de la réserve générale des provinces participeront à l'opération, a annoncé Mme Milquet.

La mise en oeuvre rapide de ces mesures a visiblement séduit les syndicats. La CSC a néanmoins maintenu son préavis de grève jugeant peu claires les mesures avancées par la STIB elle-même.

Outre les 70 policiers affectés dès vendredi dans les transports en commun, de 30 à 40 policiers fédéraux seront engagés en juin 2012 et de 60 à 70 en octobre 2012 pour renforcer la police des chemins de fer à Bruxelles. A moyen terme, 50 autres policiers fédéraux seront engagés en juin 2013 et affectés exclusivement à la sécurisation des transports en commun à Bruxelles. Enfin, 250 policiers complémentaires seront engagés au sein des six zones de police bruxelloises et affectés exclusivement à la sécurisation des transports en commun de surface.

Plus d'agents de sécurité La STIB a annoncé de son côté qu'elle avait déjà lancé un appel à candidatures pour les 50 postes d'agents de sécurité, "en interne, à la demande des syndicats". Cet appel sera lancé en externe dès la semaine prochaine. Elle a ajouté que depuis mardi les équipes d'intervention ont été renforcées et les superviseurs sont accompagnés d'agents de sécurité "à condition qu'ils travaillent".

Dès vendredi, un représentant de la STIB sera présent au centre 101 tous les jours pour améliorer la collaboration avec la police. Ces dispositions permettront aux chauffeurs d'appeler directement le 101 ou la police locale, a expliqué Mme Milquet. Un agenda a été par ailleurs planifié pour les prochains mois. Un comité de suivi et des groupes de travail seront mis sur pied.

Des syndicats satisfaits

La CSC a estimé que la ministre cdH avait respecté ses engagements pris lundi, soit l'engagement de 400 policiers dont 150 fédéraux. Le syndicat libéral a indiqué pour sa part que le gouvernement avait fait preuve, dans ce dossier, de bonne volonté. La CGSP, qui réclamait des mesures urgentes, a déclaré qu'elle avait eu des réponses à ses questions. Elle a qualifié l'affectation rapide de policiers dans les transports en commun d'acte fort de la ministre de l'Intérieur.

Le syndicat socialiste a ajouté que l'émotion était toujours vive mercredi après le décès samedi du superviseur mais que le travail devrait reprendre sereinement vendredi matin.

Le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Charles Picqué, a demandé aux syndicats d'encourager la reprise du travail au moins partielle jeudi et totale vendredi. Charles Picqué a assuré que les missions policières à Bruxelles ne seraient pas affectées par le dégagement de capacités au sein des polices locales bruxelloises.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires