Stib : le point sur la situation ce jeudi

12/04/12 à 07:06 - Mise à jour à 07:06

Source: Le Vif

Aucun piquet de grève n'empêche les conducteurs de la STIB de prendre leur service, ce jeudi, selon un premier état des lieux de la Stib. Par contre le risque est grand qu'il y ait de fortes perturbations pour le reste de l'après-midi.

Stib : le point sur la situation ce jeudi

© BELGA

Voici la situation actuelle :

Métro :

- lignes 1 et 5 : un métro toutes les 15 minutes (toutes les 7,5 minutes entre Gare de l'Ouest et Merode)

- lignes 2 et 6 : un métro toutes les 8 minutes entre Roi Baudouin et Simonis (Elisabeth)

Tram : les lignes 39 et 44 circulent pratiquement normalement et les lignes 3, 4, 7 et 19 sont fortement perturbés. Par contre les lignes 82 et 55 ne circulent plus et il n'y a plus de trams sur les autres lignes.

Bus: les lignes 13, 20, 49, 60, 66, 71, 87, 95 ont une circulation fortement perturbée, les lignes 12, 28, 48, 53 et 63 ne circulent plus et il n'y a pas de bus sur les autres lignes.

Par ailleurs, à l'occasion des funérailles d'Iliaz Tahiraj, le collaborateur de la STIB tragiquement décédé dans l'exercice de ses fonctions, l'ensemble du réseau observera deux minutes de silence à 14h30. Les bus, trams et rames de métro seront immobilisés à l'arrêt le plus proche. Les autres opérateurs de transport public belges, tels que la SNCB, s'associeront à cet hommage.

L'impact des chauffeurs souhaitant se rendre aux funérailles est difficile à évaluer. Le risque est grand qu'il y ait pourtant de fortes perturbations pour le reste de l'après-midi, puisque selon les syndicats les chauffeurs ayant débrayé pour se rendre aux funérailles ne reprendront probablement pas leur travail dans l'après-midi.

Des syndicats satisfaits
La CSC a estimé que la ministre cdH avait respecté ses engagements pris lundi, soit l'engagement de 400 policiers dont 150 fédéraux. Le syndicat libéral a indiqué pour sa part que le gouvernement avait fait preuve, dans ce dossier, de bonne volonté. La CGSP, qui réclamait des mesures urgentes, a déclaré qu'elle avait eu des réponses à ses questions. Elle a qualifié l'affectation rapide de policiers dans les transports en commun d'acte fort de la ministre de l'Intérieur.

Le syndicat socialiste a ajouté que l'émotion était toujours vive mercredi après le décès samedi du superviseur mais que le travail devrait reprendre sereinement vendredi matin.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires