STIB : le nouveau contrat de gestion prévoit 4,4 milliards d'investissements sur 10 ans

21/02/13 à 18:16 - Mise à jour à 18:16

Source: Le Vif

Le gouvernement bruxellois réuni ce jeudi a donné son feu vert au contrat de gestion liant la Région et la STIB. Ce document adopté en première lecture sera soumis pour approbation aux organes de gestion de la STIB avant d'être approuvé définitivement. Il ouvre la voie à des investissements ordinaires et extraordinaires pour 4,4 milliards d'euros d'ici 2022.

STIB : le nouveau contrat de gestion prévoit 4,4 milliards d'investissements sur 10 ans

© Belga

Les détails du contrat seront présentés dans les prochaines semaines lorsque la convention liant la Région et son opérateur de transport public aura été signée. La ministre bruxelloise du Transport Brigitte Grouwels en a présenté jeudi les lignes de force.

Elle a ainsi expliqué que pour financer le tout, 2,5 milliards d'euros proviendront de la dotation annuelle d'investissements ordinaires accordée à la STIB par la Région. Cette dotation sera assortie d'un montant d'un demi-milliard que la Région-capitale recevra du fédéral dans le cadre de son refinancement. "Le reste sera financé via l'accord de coopération Beliris, et par les gains d'efficacité que la STIB devra réaliser au cours des prochaines années", a-t-elle ajouté.

La société bruxelloise sera également autorisée à abaisser son taux de couverture (par les recettes propres) de cinquante-cinq à une cinquantaine de pourcents, et en tout cas pas sous la barre des 46%.

Le document engage la STIB a augmenter sa capacité de transport de 22,4% (8,4% pour le métro; 29,2% pour les trams et 39,1% pour les bus) d'ici 2017 via des extensions du réseau et l'achat de matériel roulant (676 millions d'euros d'ici 10 ans).

La Société des Transports Intercommunaux Bruxellois a permis d'effectuer 350 millions de trajets l'an dernier. Elle s'attend à ce que ce chiffre grimpe à 400 millions d'ici à 2016, et à 550 millions d'ici à 2025.

Un des projets d'investissements les plus en vue porte sur l'automatisation des lignes de métro 1 et 5 sur l'axe est-ouest. Ce programme baptisé Pulsar mobilisera près de 650 millions d'ici 2020.

Dans le pipeline également, l'extension du métro vers le nord (570 millions d'euros) dont la mise en oeuvre est prévue pour la période 2016-2021.

Dans ce contexte, un double tunnel tram/métro sera creuse sous la place de la Constitution, près de la gare du Midi à partir de 2016. Dont coût : 110 millions d'euros. C'est un préalable jugé indispensable à la transformation de la ligne de prémétro Nord-Sud en métro. Auparavant, on entamera la construction d'un dépôt sur le plateau du Heysel entre 2015 et 2018 (190 millions).

La rénovation de stations de métro existantes sera poursuivie à un rythme d'investissement de 25 millions d'euros par an.

Après les efforts consentis au cours des derniers mois pour renforcer la sécurité sur son réseau, la STIB continuera d'investir dans des équipements de sécurisation (caméras de surveillance, systèmes d'alarme). Le sentiment de sécurité des usagers sera désormais mesuré dans le cadre des baromètres réguliers de satisfaction de la clientèle.

La STIB devra respecter une série d'objectifs chiffrés et sera gratifiée de boni financiers si elle les dépasse. A contrario, et subira des sanctions financières si elle ne les atteint pas. Ce sera ainsi le cas pour les retards dépassant 5 minutes. Actuellement 86% des voyageurs peuvent compter sur un service de tram accusant un retard maximum de cette ampleur. délai. D'ici 2017, cette proportion devra s'élever à 88%.

Le programme "Avanti", nouveau nom retenu pour le programme d'amélioration de la vitesse commerciale (20km/h sur les lignes prioritaires du sous-sol; 15km/h sur les autres lignes) absorbera 211 millions d'euros d'ici 10 ans.

On accélérera la mise en oeuvre du projet de "tramification" de la ligne 71 dans les rues étroites d'Ixelles pour la réaliser entre 2015 et 2018. L'aménagement de la ligne de tram 9 vers l'AZ-VUB se précise, tout comme la prolongation des lignes 62 et 94. Le projet de ligne de tram desservant le site de Tour et Taxis prendra forme.

Nos partenaires