Stib : Brieuc de Meeus, quinqua quadrilingue

14/06/12 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Le Vif

L'actuel patron de Flightcare est arrivé en tête de la procédure de recrutement d'un nouveau directeur général de la Stib. Qui est ce quinqua quadrilingue, qui devance le directeur ad interim Kris Lauwers, soutenu par le CD&V ?

Stib : Brieuc de Meeus, quinqua quadrilingue

© Image Globe

Charles Piqué s'inquiète de la dégradation de l'image de la Stib, nous glisse l'un des proches du ministre-président bruxellois. Ces dernières semaines ont été marquées par une succession de drames et d'incidents sur le réseau : piétons percutés par des trams (20 accidents en cinq mois, dont 4 mortels), membres du personnel agressés, participants aux 20 kilomètres de Bruxelles contrôlés... Piqué mise sur l'arrivée prochaine d'un nouveau directeur général pour redorer le blason de la société. Le nom du successeur d'Alain Flausch sera officialisé dans les jours qui viennent, à l'issue d'une réunion du gouvernement bruxellois. Les ministres s'étaient engagés à observer un black-out total pour ne pas entacher la procédure en cours. On savait toutefois que deux candidats restent en lice, un francophone, donné favori, et un néerlandophone.

Le premier, révèle aujourd'hui l'Echo, est Brieuc de Meus, 51 ans, actuel patron de la société aéroportuaire Flightcare (depuis 2004). Réputé discret et bon gestionnaire, il n'a pas de carte de parti et a été classé 1er à la fois par un consultant externe, le chasseur de tête Hudson, et par le jury bilingue mis en place par le gouvernement, nous confie une source au sein du conseil d'administration de la Stib. Ce CEO quadrilingue (français, néerlandais, anglais, allemand) a réussi à faire de l'ancienne filiale de la Sabena la plus importante société de handling de Belgique aux côtés d'Aviapartner. L'autre candidat, arrivé deuxième, est l'actuel directeur général ad interim de la Stib, Kris Lauwers, poulain de la ministre CD&V Brigitte Grouwels. Ses propos récents sur la nécessité de "traire" les usagers avaient provoqué une vive tension entre partenaires de la majorité.

Olivier Rogeau

En savoir plus sur:

Nos partenaires