Stib : 90% des portillons d'accès du métro bruxellois fonctionnement

27/08/12 à 16:21 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

La Société des Transports intercommunaux de Bruxelles (Stib) nuance lundi, dans un communiqué, les résultats de l'enquête effectuée par le parlementaire bruxellois Jef Van Damme (sp.a) dans les stations du métro bruxellois selon laquelle près de 50% des portillons d'accès sont hors service. Selon la Stib, 90% de ceux-ci sont en état de fonctionnement.

Stib : 90% des portillons d'accès du métro bruxellois fonctionnement

© Image Globe

Dans le cadre de la certification qualité de service dans laquelle la Stib est engagée, des clients dits "mystères" parcourent régulièrement le réseau de transport public, explique ainsi la société bruxelloise. Le résultat de leurs enquêtes fait état du fonctionnement de 90% des portiques d'accès.

Le pourcentage limité de portillons hors service est, la plupart du temps, la conséquence d'actes de vandalisme, poursuit la Stib, qui annonce la mise en place, d'ici la fin de cette année, d'un nouveau système permettant la gestion à distance des portillons.

La Stib est consciente qu'une amélioration peut encore être apportée au sentiment de sécurité des voyageurs et à la présence de personnel en station.

Au niveau de la propreté, la société rappelle que chaque station est nettoyée au moins une fois par jour et que certaines le sont jusqu'à trois fois par jour. Sur base des résultats de l'enquête des clients-mystères, il apparaît que la propreté s'est nettement améliorée ces dernières années.

Enfin, conclut la Stib, toutes les stations de métro disposent d'au moins une toilette, accessible sur demande auprès du personnel. Le nombre de toilettes directement accessibles au public s'étend progressivement. Le programme d'installation prévoit ainsi l'aménagement à court terme de toilettes dans les stations Bourse, Anneessens, Louise, Rogier et Gare du Midi.

La moitié des portiques d'accès du métro bruxellois sont hors service

La moitié des portiques d'accès installés dans les stations de métro de Bruxelles sont hors service, ressort-il lundi des résultats de metr-o-net, l'enquête annuelle du parlementaire bruxellois Jef Van Damme (sp.a) au sujet de la propreté, de la sécurité et de l'accessibilité de ces stations de métro. Le vandalisme est souvent la cause première de ce phénomène.

Pour la troisième année consécutive, le sp.a de Bruxelles a visité durant l'été les 69 stations de métro de la capitale. Pour la première fois, une attention particulière a été apportée au fonctionnement des portiques d'accès présents dans 3/4 de ces stations.

Il ressort de cette enquête que 80% des pannes d'escalators et d'ascenseurs sont dues au vandalisme, souvent à la suite de dégâts causés par l'urine ou par un mauvais usage du bouton d'arrêt d'urgence. Chaque mois, près de 900 interventions de réparation sont nécessaires. "Les contrats d'entretien pour les escalators coûtent chaque année 7,5 millions d'euros.

Décourager le vandalisme et infliger des amendes - à condition d'engager du personnel supplémentaire - permettraient à Bruxelles d'épargner des millions d'euros rien qu'en coûts d'entretien", explique Jef Van Damme.

L'enquête constate également que le sentiment de sécurité dans les stations de métro s'est à peine amélioré. Lors des contrôles de celles-ci, il n'y avait pas de membre du personnel de la Stib présent dans 73,5% des cas.

En ce qui concerne la propreté, la situation est comparable aux années précédentes. Dans une station sur cinq, la situation reste mauvaise, et seulement quatre des 69 stations sont pourvues d'une toilette publique.

Les scores de chaque station sont consultables sur www.metr-o-net.be.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires