STIB: 400 nouveaux agents et des policiers en renfort entre-temps

09/04/12 à 22:12 - Mise à jour à 22:12

Source: Le Vif

Le gouvernement fédéral et celui de la Région bruxelloise ont proposé lundi l'affectation prochaine de 400 policiers supplémentaires pour Bruxelles, répartis entre police fédérale et polices locales, ainsi que le recrutement d'agents d'intervention en plus pour les transports en commun bruxellois comme mesures pour améliorer la sécurité du réseau de la STIB après la mort samedi d'un contrôleur de l'entreprise publique au cours d'une altercation.

STIB: 400 nouveaux agents et des policiers en renfort entre-temps

© Image Globe

"En juin, nous entamerons le recrutement de 400 nouveaux agents", a affirmé en soirée la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, à l'issue d'une réunion qui a rassemblé en son cabinet à Bruxelles des responsables fédéraux et régionaux ainsi que des dirigeants et les syndicats de la STIB. "Entre-temps, la réserve de la police fédérale sera doublée", a ajouté Mme Milquet lors d'un point de presse.

Les syndicats se sont refusé dans l'immédiat à tout commentaire sur le texte approuvé lors de cette réunion, indiquant qu'ils allaient le soumettre au plus tôt mardi matin à leur base, alors que tout le trafic de la STIB - bus, trams et métros - est l'arrêt depuis samedi à la suite de l'agression mortelle dont a été victime ce superviseur, Iliaz Tahiraj. Dans le meilleurs des cas, l'arrêt de travail ne prendrait fin que mardi midi.

Lors de la réunion, qui a rassemblé du côté politique, outre Mme Milquet (cdH), le ministre-président bruxellois, Charles Picqué (PS), la ministre bruxelloise des Transports, Brigitte Grouwels (CD&V) et un représentant de la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), les deux niveaux de pouvoir ont aussi proposé un renforcement des législations en matière de compétences pour les services de sécurité et d'amendes administratives.

A cela s'ajoutent d'autres mesures techniques essentielles pour l'efficacité des services de sécurité mais aussi l'accélération des procédures en justice.

La direction de la STIB a pour sa part annoncé la mise en place dès mardi de mesures internes pour déplacer les moyens du contrôle vers l'intervention en attendant le renfort de la réserve fédérale.

Dans ce même cadre, la direction de la STIB s'est dès à présent engagée à mettre en place des mesures transitoires, comme l'accompagnement lors d'intervention opérationnelle, de chaque superviseur par un agent de sécurité de la STIB, l'envoi systématique de deux véhicules pour toutes les interventions de sécurité, et la garantie de disponibilité permanente de trois véhicules d'intervention sur le réseau pendant les heures d'exploitation (deux en dehors de ces heures).

La STIB s'est félicitée lundi soir des propositions formulées par le gouvernement fédéral et celui de la Région bruxelloise pour renforcer la sécurité de son réseau, dont l'affectation de 400 policiers supplémentaires pour Bruxelles répartis entre police fédérale et polices locales et le recrutement de nouveaux agents d'intervention pour les transports en commun de la capitale.

La direction de la STIB, la présidente, Adelheid Byttebier, et le vice-président du conseil d'administration, Ridouane Chahid, se sont dits "impressionnés" par l'ampleur et la qualité des mesures proposées, ont-ils indiqué dans un communiqué.

La direction de la STIB a dès lors appelé à une reprise du réseau "dès demain (mardi) matin".

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires