Stéphane Moreau, première victime de la guerre entre Daerden et Mathot ?

21/06/10 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif

Michel Daerden, bourgmestre en titre de la commune d'Ans a annoncé vouloir remplacer le bourgmestre faisant fonction, Stéphane Moreau, un proche d'Alain Mathot, par l'échevin Yves Parthoens.

Stéphane Moreau, première victime de la guerre entre Daerden et Mathot ?

© Belga

Le bourgmestre en titre de la commune d'Ans, le socialiste Michel Daerden, a informé samedi les composantes de la majorité communale PS-MR de sa décision de désigner le premier échevin en charge de l'Instruction publique, Yves Parthoens, comme bourgmestre faisant fonction en remplacement de Stéphane Moreau.

En raison des fonctions ministérielles de Michel Daerden, Stéphane Moreau était bourgmestre faisant fonction depuis juillet 2007. Outre sa fonction de bourgmestre, il occupe également le poste de directeur général à l'intercommunale Tecteo, ainsi qu'une vingtaine d'autres mandats. En désignant Yves Parthoens, Michel Daerden a certainement choisi de confier la gestion de la commune d'Ans à une personne plus disponible.

Mais en agissant de la sorte, Michel Daerden relance les tensions qui agitent la fédération liégeoise du parti et dont le président, Willy Demeyer, se réjouissait qu'elles se soient calmées récemment.

Stéphane Moreau est, en effet, proche du bourgmestre de Seraing, Alain Mathot, qui emmenait la liste aux élections législatives. Le soir du scrutin, M. Daerden, leader des voix de préférence à Liège, avait déclaré à son sujet: "il a joué, il a perdu", lançant une première salve.

Michel Daerden n'a pas souhaité justifier publiquement sa décision qui sera abordée lundi soir à la réunion des instances de la fédération liégeoise du PS.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires