Station polaire princesse Elisabeth - Elke Sleurs assure qu'elle reste ouverte au dialogue

23/12/15 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Belga

(Belga) "La priorité a toujours été d'assurer la continuité de la mission scientifique 2015-2016 et le travail de la station polaire Princesse Elisabeth", affirme mercredi la secrétaire d'Etat à la Politique scientifique, Elke Sleurs.

Station polaire princesse Elisabeth - Elke Sleurs assure qu'elle reste ouverte au dialogue

Station polaire princesse Elisabeth - Elke Sleurs assure qu'elle reste ouverte au dialogue © BELGA

"Elke Sleurs a toujours été ouverte au dialogue et le restera à l'avenir", a ajouté son porte-parole, en réaction aux propos de la Fondation polaire internationale (FPI) l'invitant à entamer des négociations en vue d'un nouveau partenariat. Le 17 décembre dernier, la cour d'appel de Bruxelles a rendu un arrêt qui maintient provisoirement l'interdiction pour l'explorateur Alain Hubert et les membres de la fondation qu'il préside, la FPI, de "perturber de fonctionnement de la station polaire Princesse Elisabeth par tout agissement quelconque". Toutefois, dans sa décision rendue en urgence, la cour autorise aussi provisoirement la FPI à faire usage de la base située en Antarctique dès la fin de la mission en cours, le 23 février 2016, à condition de ne pas compromettre l'exercice par l'Etat belge de sa mission de service public. Quant au matériel sur place, la cour ordonne à la FPI de cesser toute opération de récupération/enlèvement et condamne l'Etat à participer à l'établissement d'un inventaire contradictoire. "C'est tout à fait normal, une procédure au sujet du droit de propriété est encore pendante", commente le porte-parole de Mme Sleurs (N-VA). Lors d'une conférence de presse mercredi, la FPI a estimé que l'arrêt de la cour d'appel remettait "la balle au milieu du jeu" et a invité le gouvernement à négocier sans plus attendre un nouvel accord de partenariat. (Belga)

Nos partenaires