Station polaire: plainte contre Alain Hubert pour des soupçons de prise d'intérêts

07/12/13 à 08:57 - Mise à jour à 08:57

Source: Le Vif

Philippe Mettens, le directeur de la Politique scientifique fédérale, a déposé plainte au parquet contre Alain Hubert, président de l'International Polar Foundation (IPF). L'explorateur polaire est soupçonné de prises illégales d'intérêt et de conflits d'intérêts dans la gestion de la Station Princess Elisabeth située sur le continent antarctique, nous apprend La Libre Belgique samedi.

Station polaire: plainte contre Alain Hubert pour des soupçons de prise d'intérêts

© Image Globe / FRANCOIS WALSCHAERTS

L'IPF, qui assure la logistique de la station polaire belge, tire ses moyens du Secrétariat polaire, un organisme privé-public associant les différentes parties à la base scientifique et présidé par Alain Hubert. Ce qui pose problème à la Politique scientifique fédérale, l'une des plus importantes administrations du pays. Trois autres structures dans lesquelles Alain Hubert est présent facturent également des services à sa fondation. Il semble que ces montants (pour un total de 672.000 euros, ndlr) ont été payés à l'aide de fonds issus du financement public dont bénéficie la Fondation et qui lui est octroyé par le Secrétariat polaire, détaille le quotidien. "Il s'agit là d'un véritable système où la Fondation et Monsieur Alain Hubert interviennent à la fois dans l'organe de gestion public qui finance la station polaire et à la fois dans des entreprises privées dans lesquels ils ont des intérêts ou desquelles ils reçoivent des intérêts qui sont financés à l'aide de l'argent public dont bénéficie la Fondation", note Philippe Mettens dans sa plainte adressée au procureur du Roi. Alain Hubert était injoignable vendredi pour commenter ces informations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires