Stade national : les gouvernements agissent "comme des nains de jardin"

19/06/13 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

"La cacophonie régnant au sein du cdH à propos du stade national, l'impréparation totale du dossier par le gouvernement bruxellois, les arrière-pensées du gouvernement flamand et le silence assourdissant du gouvernement Di Rupo démontrent que la désorganisation institutionnelle de la Belgique, aggravée par la 6ème réforme de l'Etat, conduit à l'impuissance", a affirmé mercredi le président des FDF Olivier Maingain.

Stade national : les gouvernements agissent "comme des nains de jardin"

© Image Globe

Pour lui, "le Premier ministre, Elio Di Rupo, devrait siffler la fin de cette mascarade et reprendre la main".

Selon Olivier Maingain, le député FDF Damien Thiery a voulu l'interroger sur le sujet en séance plénière de ce jeudi, mais il s'est heurté à l'irrecevabilité de sa question décidée par le président de la Chambre. M. Maingain y voit "une nouvelle preuve de la débandade du gouvernement fédéral dans ce dossier".

"Beaucoup de citoyens s'enthousiasment pour l'équipe nationale de football mais les gouvernements de ce pays se comportent comme des nains de jardin. Il est temps d'avoir un plan B pour le stade. Alors que la ville de Bruxelles a créé la pagaille en voulant démolir l'actuel stade Roi Baudouin, ne serait-il pas plus raisonnable et moins coûteux qu'elle ait la volonté de le rénover et de préserver ainsi un site qui a fait l'histoire du sport de haut niveau à Bruxelles", s'est encore demandé le président des Fédéralistes Démocrates Francophones.

"Que ceux qui ont de meilleures idées le disent"

Le sénateur Alain Courtois, échevin des Sports à la Ville de Bruxelles, a lancé un appel à la sérénité dans le dossier de l'implantation du stade national de football. A la suite de la sortie médiatisée du ministre des Sports André Antoine, il a invité "ceux qui ont de meilleures idées, réalisables et pragmatiques" que le site du parking C du Heysel, à le faire savoir.

"Cela fait 28 ans maintenant que ce dossier d'un nouveau stade moderne et d'envergure internationale est en souffrance. Et quand, enfin, s'ébauche une piste pour aller de l'avant et être prêt à accueillir l'Euro 2020 de football, il se trouve encore des esprits chagrins pour critiquer ceux qui prennent leurs responsabilités", a déploré l'échevin MR, dans un communiqué.

"Ce dont nous avons besoin, ce sont des solutions et non des problèmes", a-t-il ajouté, répétant qu'à ses yeux, le parking C du Heysel, propriété de la Ville, est l'endroit le plus approprié pour rencontrer les exigences de l'UEFA en termes de calendrier, de capacité et d'infrastructures si on veut que la Belgique et Bruxelles figurent parmi les 13 candidats qui seront retenus pour accueillir l'Euro 2020.

En savoir plus sur:

Nos partenaires