Stade National - Le chemin vicinal ne menace pas les délais pour la construction

18/03/16 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

Source: Belga

(Belga) La question du tracé d'un ancien chemin vicinal sur le site du parking C "ne représente pas, à l'heure actuelle et dans cette phase du processus d'autorisation, une menace quant au respect des délais impartis pour la construction du stade national, a affirmé vendredi le ministre Guy Vanhengel (Open VLD), en réponse à plusieurs députés bruxellois au sujet de ce nouvel élément mis en exergue dans le dossier par des députés Ecolo et Groen via le quotidien Le Soir.

Stade National - Le chemin vicinal ne menace pas les délais pour la construction

Stade National - Le chemin vicinal ne menace pas les délais pour la construction © BELGA

"Les différentes parties impliquées sont déjà en concertation afin de traiter ce point et le régler tant sur le plan juridique qu'administratif", a-t-il ajouté. Selon les deux députés qui interrogeaient le ministre au parlement bruxellois, ce sentier est clairement évoqué dans un arrêté communal de Grimbergen datant de 2006, du moins pour la partie qui n'avait pas été abrogée (ndlr: le long de la bretelle d'autoroute). Ceux-ci ont été rejoints dans leurs questions par Paul Delva (CD&V) et Fabian Maingain (DéFI). Dans sa réponse lue par Pascal Smet (en l'absence du ministre libéral, ndlr), Guy Vanhengel a précisé que l'on avait constaté, dans les préparatifs aux actes notariés relatifs au dossier du stade que le tracé de l'ancien chemin vicinal était encore repris dans quelques documents administratifs. "Tant la Ville de Bruxelles, propriétaire, que Brussels Expo, exploitant du parking C, ont toujours été convaincus que cet ancien sentier avait été supprimé, vu la prescription. En outre, le chemin de liaison interne sur le parking C où les véhicules entrent et sortent ne touche pas au tracé repris dans les documents administratifs (dont l'Atlas des chemins vicinaux). Ceci fut également confirmé par un géomètre certifié et peut être clairement constaté. L'assertion que l'ancien chemin vicinal serait encore utilisé, est par conséquent erronée", a expliqué le ministre. (Belga)

Nos partenaires